P&V vous a t’il payé un loyer pendant la période COVID-19 ?

P&V envoie un avenant de bail à chaque propriétaire pour leur faire accepter de façon contractuelle qu’ils ne paieront pas de loyer aux propriétaires pour la période du 15 mars au 2 juin, ce qui est complètement anormal. Ils sont dans l’obligation de payer les loyers.

P&V fait valoir qu’ils prennent à leur compte les charges pendant cette période, mais c’est un argument fallacieux, les sites étant fermés, personne ne travaillait chez P&V, ils ont bénéficié du programme de chômage partiel du gouvernement et déposés un dossier pour bénéficier du PGE (Prêt garanti par l’état).

Aucun entretien des sites n’a été effectué, il a fallu pas mal de temps après le 2 juin pour que le personnel revienne sur certains sites, laissant les résidences dans un état déplorable.

Si vous percevez un loyer trimestriel, merci de commenter ce post en indiquant, le pourcentage de loyer perçu sur les deux premiers trimestres de 2020 et si vous avez signé l’avenant proposé par P&V.

161 réflexions sur « P&V vous a t’il payé un loyer pendant la période COVID-19 ? »

    1. Il y a d’autres cabinets d’avocat compétents pour ce genre d’affaire , notamment Gobert qui défend déjà certains propriétaires intervenant dans ce forum
      Il nous faudrait déjà un retour d’expérience si certains en ont …

      1. Un collectif pour les residences crozats d’avoriaz est en train de se monter avec le cabinet goethe avocats (https://www.goethe-avocats.com/). le cabinet a un site sur marseille et un sur paris, le cabinet est spécialisé dans la défense des investisseurs privés. ils ont déjà eu une douzaine de résidences pierre&vacances en charge.

  1. Pourquoi P&V a t il mis en place les autofacturations ? Pour le loyer en nature, il émet une facture. Il y a une question de responsabilité de l’émetteur de la facture. Pour pouvoir émettre une autofacturation, il faut un mandat du prestataire, dans notre cas du bailleur. Hors je n’ai rien signé de tel. Cela ne remet il pas en cause le document ?

    1. il vous faut créer une association des propriétaires de votre résidence pour vous défendre.
      Je sais c est du boulot et p et v compte sur votre inertie pour continuer à vous plumer. Seul les frais de justice seront supérieurs au préjudice.
      Bon courage

      1. Je cherche des propriétaires de la résidence Palais des Gouverneurs à St martin de Ré sans succès pour l’instant .. Seul je n’arriverai à rien et P&V compte bien la dessus …

        1. La démarche nécessite un peu d’investissement en temps. Avez-vous demandé à votre syndic la dernière feuille de présence à l’AG pour avoir les coordonnées des autres propriétaires ?

          1. La SOGIRE vient de me communiquer la feuille de présence de notre dernière AG après une simple relance par téléphone.

    2. Voici le dernier message reçu suite à mon refus de réduire le loyer pour la période de confinement: Cela en devient ridicule.

      « Monsieur,

      Nous vous rappelons que la pandémie et les mesures gouvernementales de lutte contre sa propagation se sont imposées à tous, propriétaires comme exploitants, les résidences étant devenues temporairement indisponibles à leur destination touristique.
      Vous vous êtes ainsi trouvé, en votre qualité de bailleur, dans l’impossibilité de délivrer le bien objet du bail qui nous lie, sur lequel nous avons alors été dans l’impossibilité de réaliser un chiffre d’affaires.
      Dans ce contexte et pendant la durée de fermeture, nous avons donc été contraints d’interrompre le paiement des loyers, contrepartie de l’obligation de mise à disposition de votre bien.

      Nous sommes conscients de l’effort que comporte cette réduction de loyer et des difficultés immédiates que cela peut représenter dans l’immédiat.
      Nous avons subi ensemble ces circonstances exceptionnelles et le dispositif qui vous a été proposé est destiné à transformer cette perte en un simple différé sur les exercices à venir, avec la mise en place d’une compensation complémentaire à votre loyer contractuel.

      Cordialement,

      Myriam FARINA
      Service Relation Client Propriétaires
      Direction de la Gestion des Patrimoines « 

      1. Bonjour,
        Ce que P&V oublie c est que nous les bailleurs nous perdons notre loyer , nous devons rembourser notre pret mais qu eux ont eu droit aux aident de l etat , ce qui n est pas notre cas
        Comme d habitude P&V est la pour se remplir les poches sur notre dos….

  2. Bonjour
    Je suis propriétaire à Val Thorens s’une résidence gérée par P et V. Comme vous P et V a unilatéralement pris la décision de ne pas payer les loyers pour la période du 15 Mars au 1 er Juin 2020. Les propriétaires de notre résidence sont regroupés en association depuis 2013, ce qui nous a permit de négocier le renouvellement du bail de de moins mauvaises conditions. Concernant les loyers, nous avons déjà adressé à P et V un courrier RAR de mise en demeure auquel nous n’avons pas eu de réponse et nous avons également envoyé un courrier RAR de mise en demeure par l’intermédiaire d’un avocat. Courrier également resté sans réponse. Si nous voulons poursuivre, il nous faut intenter une action en justice. C’est la que P et V pensent que tout s’arrêtera et qu’ils pourront garder les loyers qu’ils nous ont spolié. En effect, le cout d’un avocat pour la procédure est d’environ 1000 euros hors taxes par propriétaires. Sachant que la perte moyenne de loyer est de 2000 euros beaucoup hésitent à se lancer. En France, il ni a pas d’actions de groupe et chacun doit porter plainte individuellement.
    Si vous multipliez le montant du loyer non payé par le nombre de biens gérés par P et V cela représente plusieurs millions d’Euros volés aux propriétaires.

    Il y a quand même une solution pour avancer grouper, se fédérer et agir de concert.
    Pour cela, nous pouvons passer par la FNAPRT et créer un groupe de gestion P et V qui pilotera les actions afin d’avoir le plus de retentissement possible et réduire le cout pour chacun d’entre nous. Il faut aussi que chaque résidence regroupe ses propriétaires autour d’une association.
    Mais si nous nous laissons voler cette fois sans réagir, cela laissera la porte ouverte à P et V pour aller plus loin.
    Cordialement
    Marc.guinebaulr@orange.fr

    1. Bonjour,
      Quelques copropriétaires de la résidence « ADAGIO-MASSY » ont crée une association pour engager des négociations sur un avenant « raisonnable » avec P&V

      Courriel « acramassyadagio@gmail.com »
      Il est important de renforcer les réseaux constitués par les copropriétaires des divers groupes de P&V

    2. Bonsoir,
      très bonne idée, je viens de m’inscrire individuellement à la FNAPRT et attend leur retour. Il y a sûrement en leur fédération, l’association concernant les bailleurs privés à Pierre et Vacances.
      Par ailleurs, j’ai lu cet article d’avocat édifiant : https://www.village-justice.com/articles/residences-tourisme-exploitees-bail-commercial-preneur-peut-pas-payer-loyer,34752.html
      Pierre & Vacances n’a donc aucun droit de nous imposer cet avenant et a le devoir de nous payer le loyer très modique imposé en 2è bail. Si nous parvenons à nous défendre, ce sera l’arroseur arrosé, ou le plumeur plumé, bref une toute petite satisfaction face à l’arnaque Pierre & Vacances.
      Ramique

  3. Bailleur propriétaire d’un cottage Centerparcs au Domaine des bois francs, nous avons reçu le courrier proposant de compenser les loyers non versés (15/03-31/05) sur les prochains exercices.
    Merci de nous intégrer dans le collectif : audreyt@nordnet.fr

  4. Je ne peux répondre à toutes les questions posées sur le site Propriétaires P&V mais vous propose de nous rejoindre pour mettre en commun nos informations. Nous sommes une petite vingtaine à s’être regroupés autour de mon adresse mail et sommes à la recherche de compétences pour créer une adresse mail de rencontre et utiliser Facebook.

    La difficulté de créer un collectif réunissant tous les propriétaires réside dans le caractère très hétérogène des situations :
    • Baux différents : échéances de loyers mensuelles, trimestrielles, annuelles. Les propriétaires à échéance annuelle n’ont, pour le moment, subi aucun préjudice et il faudra attendre le versement des loyers 2019-2020 pour lancer une éventuelle procédure. Les autres, confrontés à une baisse effective de leurs loyers, doivent à mon sens rechercher rapidement un avis juridique et contester. Un collectif les regroupant, quelles que soient leurs résidences, leur donnera de meilleurs conseils et plus de poids pour des honoraires mutualisés.
    • Localisations différentes : P&V se réfugie derrière une fermeture administrative imposée pour plaider le cas de « force majeure ». Cela serait plaidable pour les départements où des arrêtés préfectoraux ont interdit début avril « la location, à titre touristique, de meublés de tourisme ou de tout autre logement destiné à la location saisonnière situés dans le département […] jusqu’au 15 avril 2020 », beaucoup plus difficile ailleurs où les hôtels ont été expressément exclus de la liste des bâtiments devant fermer. Renseignez vous auprès de la préfecture de votre résidence.
    • Election de domicile : votre bail comporte très certainement un article que PV-CP fait « élection de domicile en son siège social ». Toutes les contestations juridiques se feront donc sur Paris. Pour plus d’efficacité, il faut donc retenir un cabinet d’avocats parisien.

    Ces 2 critères permettront de se regrouper au sein de collectifs adaptés aux situations et donc de meilleur conseil. Ils pourront cependant s’unir autour des problématiques communes.

      1. Bonjour
        Merci beaucoup.
        Il est important que le plus de propriétaires bailleurs rejoignent ce groupe pour échanger .
        Pour le même problème avec un autre gestionnaire , j’ai assisté ce soir à une visioconférence avec un cabinet d’avocat ( Gobert ) pour qu’il présente les moyens d’action . Ce qu’il en ressort en premier c’est que plus nous seront nombreux , plus ses chances de succès dans les négociations seront importantes . Logique ….
        Donc la première chose à faire est de trouver les coordonnées des propriétaires pour les contacter , tache que le cabinet peut nous aider à accomplir de même que la création d’une association de défense des propriétaires , ceci par résidence

    1. Bonjour, pour la contestation juridique potentielle, mon bail comme sûrement d’autres aussi ont cette mention « Pour tous litiges pouvant naître de l’interprétation ou de I’exécution des clauses du présent bail, il est fait attribution de juridiction au Tribunal de BONNEVILLE (Haute-Savoie). » (le lieu mentionné dépendant du lieu de la résidence)
      L’avocat parisien contacté me disait qu’il fallait avoir trouver un avocat ds ce département, sinon cela nécessiterait d’avoir un avocat à Paris + un
      représentant là-bas…pas intéressant financièrement pour nous.

      Et comme je l’écrivais hier ds ce site, ai fait appel à Que Choisir pour le moment, en recherche de solutions amiables, étape indispensable avant de passer à autre chose de plus judiciaire. Je pourrais donc éventuellement rejoindre votre groupe plus tard….

    2. Bonjour
      J’ai vu dans les différents post qu’il fallait se regrouper par résidence car c’est la juridiction du lieu ou est implantée la résidence qui est compétente . Je l’ai moi même écrit . Or , hier pour un litige de même nature avec un autre gestionnaire j’ai suivi une visioconférence avec un cabinet d’avocats où nous étions une centaine de participants , cet avocat nous a annoncé que cela ne posait pas de problème d’engager une action commune contre le gestionnaire dans un premier temps , étant donné que la problématique de chacun est la même , à savoir un non paiement des loyers pendant la période de fermeture administrative des résidences . Il suffit de trouver un juge compétent en la matière sur Paris , ville ou est situé le siège et apparemment il sait à qui s’adresser .Ce serait sans doute plus simple et plus efficace .
      Est-il possible de connaitre l’adresse mail de « groupe  » pour communiquer .
      Merci Cordialement

    3. Bonjour,
      Quelques copropriétaires de la résidence « ADAGIO-MASSY » ont crée une association pour engager des négociations sur un avenant « raisonnable » avec P&V

      Courriel « acramassyadagio@gmail.com »
      Il est important de renforcer les réseaux constitués par les copropriétaires des divers groupes de P&V

  5. Nous sommes propriétaires d’un appartement loué à Pierre et Vacances à Paris 19 (Aparthotel Adagio – Citea – La Villette) et le même problème se pose pour nous. Trois mois de loyers ne nous ont pas été versés, sans information préalable !
    Il a fallu que je téléphone au service comptabilité pour savoir pourquoi. Et suite à ce coup de fil, j’ai reçu le fameux avenant (non daté, aucune mention exacte de la période non payée, hypothétique remboursement de 50% de la somme non versée étalé sur 3 ans, etc…).
    Je refuse de signer cet avenant et suis prête à rejoindre une action collective. Malheureusement, je ne trouve aucun propriétaire sur cette résidence qui aurait lancé une telle action.
    Je pense qu’un regroupement de tous les propriétaires de toutes les résidences concernées serait sûrement plus efficace que de « travailler » chacun dans son coin !
    Si vous avez une adresse mail, un site, une association etc… pouvant prendre les choses en main, prévenez-moi. Je suis partante ! 🙂

    1. Dans un différent du même type avec un autre gestionnaire de résidences étudiantes et hôtelières un collectif  » général « a été crée sur Facebook qui permet d’échanger des informations et d’autres par résidence . Concernant notre résidence , on a une visioconférence environ une fois par mois qui permet de connaitre la situation de chacun et de choisir des moyens d’action , en échangeant alors par mail .
      Pour cela il faut quelqu’un maitrisant Facebook pour créer le collectif en question , ce qui malheureusement n’est pas mon cas .

    2. Propriétaire à Lacanau, au Sables-d’Olonnes, je suis également dans la même situation. Avez vous une adresse ou un pont de contact pour rejoindre un grope de défense des consommateurs.

      merci

    3. Bonjour,
      Pour Adagio-Massy nous venons de créer une association pour une action commune. Vous pouvez adresser votre demande à « acramassy@gaim.com »
      Pour l’heure nous somme environ 60 adhérents.

      G. Casini

  6. Bonjour
    Nous avons un bail p&v à Courbevoie.
    Nous avons touché l’équivalent de 50% des loyers au premier semestre 2020.
    Nous sommes dans l’expectative quant à la proposition faite par p&v et aimerions savoir si un collectif existe pour cette résidence Adagio de Courbevoie.
    Merci

  7. Bonjour,
    Propriétaire d’un appartement Pierre & Vacances , Résidence île de Corse à Nancy 54000, je m’interroge encore quant à la signature de l’avenant au bail.
    Concernant les loyers, je n’ai perçu que 13 % du loyer normal !
    Je suis prête à participer à un collectif.
    Cordialement,

  8. Bonjour,
    Nous avons réglé nos charges avant la crise pour notre periode de 15 jours en mai à laquelle nous n avons pas pu nous rendre (residence fermée et interdiction de circuler à plus de 100km toujours en vigueur).
    Comment procéder pour un remboursement de nos charges?
    En vous remerciant,

  9. Il existe un groupement de propriétaires à Cap Esterel 3C (collectif des copropriétaires de CAP Esterel )qui lance une action de groupe Cabinet Gobert de Marseille

    1. Propriétaires d’une résidence à Marseille nous nous sommes regroupés pour nous défendre face à P&V
      Nous sommes intéressés pour vous rejoindre dans votre action via le cabinet GOBERT

      Merci de me contacter
      CDLT
      Michel MESLAGE

    2. Bonjour, je suis également intéressé pour participer à cette action de groupe même si mon bien n’est pas à Cap Esterel. Plus nous serons nombreux plus nous aurons de poids.
      Mon adresse : laurent.grenouillat @orange.fr

  10. Les petits propriétaires subissent une double peine, ils ne touchent pas leurs loyers d’une part et d’autre part ils participent par leurs impôts aux aides publiques distribuées accordées au groupe PetV qui se permet en plus de les mépriser en leur proposant un avenant qui n’est qu’un piège pour les naïfs qui vont le signer

  11. Bonjour a tous,
    je vois les nombreux échanges mais je ne vois pas les actions. Peut on faire une action ensemble sans être dans la meme residence car notre fournisseur est dans tous les cas Pierre et Vacances?
    Merci

    1. Notre problématique immédiate est celle d’une réponse adaptée au projet de P&V de non paiement de 2 mois ½ de loyers. Elle est commune à toutes leurs résidences. Une démarche collective serait plus efficace et économe qu’une action résidence par résidence.
      A terme pourront coexister, sur un mode très informel, des associations de propriétaires propres à chaque résidence et un collectif de toutes ces associations.
      Mais dans un 1° temps nous n’avons besoin que d’une adresse mail permettant une messagerie commune autour d’un avis juridique spécialisé que chacun financera individuellement après une négociation mutualisée des honoraires. Cela évite la relative lourdeur d’une association officielle qui pourra toujours être crée secondairement. C’est la démarche que nous avions suivi avec succès contre ODALYS.
      Dans l’éventualité d’une procédure, quelle que soit la localisation des résidences, le siège de P&V étant à Paris, il sera préférable de trouver un cabinet d’avocat parisien.

      Qu’en pensez-vous ?

      1. Effectivement seule une démarche collective aura suffisamment de poids (cf réponse que nous avons reçue ci dessous ) et dans la mesure ou vous avez un antécédent réussi/ODALYS le cabinet d’Avocats* qui a mené l’affaire ne pourrait-il pas élargir la démarche à Pierre et Vacances Pour info nous sommes propriétaires d’un cottage Domaine de L’Ailette et nous habitons Avignon, un besoin d’organisation s’impose * s’il est Parisien
        Bien à vous,
        Dominique M
        => Notre lecture juridique du dossier est la suivante : Les mesures gouvernementales de lutte contre la pandémie de coronavirus 19 ont porté des restrictions drastiques dans la liberté de circulation des personnes (fermeture de frontières, confinement des citoyens) et de la liberté du commerce et de l’industrie (fermeture de tous les lieux recevant du public dont les établissements touristiques accueillant une clientèle saisonnière). Les Résidences de tourisme sont directement impactées par ces impératifs de santé publique et sont devenues indisponibles à leur destination touristiques ce qui a pour effet suspendre l’objet du bail et les obligations essentielles des deux parties en résultant.

        Bien entendu, il s’agit des conclusions de vérifiées par nos conseils que vous êtes libre de ne pas partager. Nous sommes convaincus pour notre part que ces éléments sont solides en particulier si l’on considère le caractère planétaire de la crise Covid 19

        1. Les petits propriétaires qui ont signé un bail avec loyer garanti sont financierement en bien plus mauvaise position que le groupe PetV qui a beneficie d’avantages publiques et qui profite de son déficit chronique pour nous spolier il existe d’autres solutions amiables mais ils refusent d’en tenir compte ce qui prouve la mauvaise fois de ce groupe qui est en train de perdre toute crédibilité ce qui ne laisse rien présager de bon pour le futur

          1. D’après mon Notaire , P.et V. doit payer les loyers, je ne signe pas l’avenant.
            Je veux bien participer à un collectif. Merci.

      2. Bonjour
        Non , comme je l’ai expliqué dans un autre post la juridiction compétente est souvent celle du lieu ou est implantée la résidence et non Paris.

    2. Bonjour,
      Oui, si quelqu’un est déjà adhérent de « Que choisir » (ou autre association), il faudrait les contacter pour demander à lancer une action de groupe.
      vu sur justice.gouv.fr, la liste des associations pouvant lancer un recours collectif (« action class ») est : CNAFAL, CNAFC, CSF, Familles de France, Familles rurales, UNAF, Adeic, AFOC, Indecosa-CGT, ALLDC, UFC-Que choisir, CLCV, CGL, CNL, Fnaut.

      si quelqu’un a déjà reçu une réponse positive d’une association ci-dessus, il faudrait ensuite la contacter pour participer à cette action. Mais 2 « consommateurs » suffisent pour lancer l’action, ensuite ce n’est pas obligatoire d’y participer pour être indemnisé ds le cas où l’issue judiciaire nous est favorable, il faut juste se manifester après le jugement.
      merci de votre retour.

      1. Avant de lancer une procédure judiciaire, 2 conditions sont à remplir :
        • chaque propriétaire doit recevoir des loyers amputés des 2 mois1/2 contestés. Dans mon cas par exemple, les loyers sont versés annuellement au plus tard le 31 octobre ;
        • un règlement amiable doit avoir été proposé.
        Pour beaucoup d’entre nous, un délai de 6 semaines est ainsi incontournable. Il est par ailleurs trop tôt pour envisager une action de groupe, d’autant que je ne crois pas que nous y soyons éligibles.

        Profitons de ce délai pour créer un ou des collectifs qui permettront de prendre avis auprès d’un juriste compétent pour un coût minime.
        malheureusement, au delà des déclarations d’intention, les candidatures pour agir restent rares.

        1. ai contacté 2 avocats différents et ai envoyé une demande à Que Choisir (je viens d’adhérer) pour savoir s’ils voulaient prendre en charge ce litige.
          Réponse la semaine prochaine en principe… wait and see.
          Je suis d’accord avec vos conditions avant d’aller en justice (ne pas toucher l’argent dû et essayer un règlement amiable)

          1. Suite à un entretien avec Que Choisir, ils proposent ceci ds un 1er temps avant d’envisager d’autres actions (encart ds leur revue, action en justice). Si vous êtes ds le même cas, vous pouvez faire de même évidemment. Cela me paraît une position sage.

            « Nous avons proposé à notre adhérent d’adresser une LRAR à Pierre et Vacances en précisant notamment :
            – que la crise sanitaire ne suspend pas l’objet du bail et les engagements qui en résultent
            – que notre adhérent accepte de recevoir fin septembre X euros. pour le solde d’environ Y euros notre adhérent reconnait que la pandémie a pu créer des difficultés à Pierre et Vacances. En conséquence il accepte d’échelonner le paiement des Y euros (12 ou 18 mois).
            – enfin en cas d’absence d’accord notre adhérent pourrait rechercher par internet les bailleurs qui n’acceptent pas la proposition de Pierre et Vacances afin d’envisager une action collective. »

            Sinon, un recours à un avocat est possible mais le tribunal compétent étant en Haute-Savoie ds mon cas, cela nécessiterait de trouver un avocat de la région.

        2. Je suis tout à fait d’accord avec cette analyse, il nous faudrait une personne ayant une expérience dans ce domaine pour créer une association regroupant tous les propriétaires de France qui ont un bail avec PetV

    3. Bonjour
      J’ai une affaire du même genre avec un autre gestionnaire et j’ai assisté à des conférences téléphoniques avec 2 cabinets d’avocat qui ont expliqué la situation et les moyens de recours et leur réponse est la même : il faut se regrouper par résidence et être évidemment le plus nombreux possible. Ne serait ce que pour une raison simple : la juridiction compétente est souvent celle où est implantée la résidence . De plus la problématique n’est pas exactement identique pour toutes les résidences ( mer , montagne , taux d’occupation différents , etc …)
      Cordialement

  12. Bonjour, nous sommes dans la même situation et nous sommes regroupés en une association de propriétaires de notre résidence. L avocat que nous avons consulté nous recommande fortement de répondre NON à la proposition de P&V. Une non réponse pourrait être interprétée comme acceptation de la proposition.

    1. Si vous n’avez pas reçu cette proposition en recommandé elle peut être considérée comme non reçue. S’ils veulent une réponse ils doivent faire les choses dans les règles

  13. Bonjour, j’ai reçu le même document, puis 2 jours après, une facture d’avoir qui annulait presque en totalité la première. Cela fait maintenant 15 jours et la différence, environ 150 € pour le deuxième trimestre 2020, n’ai toujours pas viré sur mon compte bancaire.

  14. Je suis propriétaire d’un appartement à Marseille Prado et je viens de lire beaucoup de commentaires. J’ai reçu aussi le document d’auto-facturation sans baisse des loyers.
    Aujourd’hui P&V me relance pour une réponse avant le 30 Septembre.
    1) OK = je signe et je perds 2 mois de loyer qui me seront payés courant 2022-2023
    2) No = je renvoie le papier et disant non et P&V me paye mes loyers
    C’est çà le deal où je n’ai rien compris

    1. Vous êtes propriétaire à Prado Perrier ?
      Option 1) vous acceptez que P&V ne vous paye pas 2 mois de loyer qui éventuellement pourraient être payés en 2022/2023 sur des conditions non garanties
      Option 2) on ne sait pas

      1. par principe, ne pas répondre, sinon vous faites leur jeu et vous affaiblissez les actions conjointes des groupements (Adagio) qui font une association pour une action juridique

  15. Bonjour,
    propriétaire d’un 2 pièces au BUTTES DE CHAUMONT/PARIS 19 j’ai reçu le même courrier et pas répondu à leur demande.
    Je cherche également un collectif pour m’associer

    1. par principe, ne pas répondre, sinon vous faites leur jeu et vous affaiblissez les actions conjointes des groupements (Adagio) qui font une association pour une action juridique

  16. Bonjour à tous,

    Propriétaire de 2 studios à dans la Résidence ADAGIO de Montrouge, j’ai reçu comme vous tous la lettre et les propositions d’avenants de P&V. Je me suis déjà exprimé à ce sujet sur ce forum et estime que la défense de nos intérêts passe par la création d’un collectif regroupant les propriétaires des diverses résidences concernées. Cela nous donnera une crédibilité et rendra le coût du contentieux supportable rapporté à la perte de loyers.
    Je suis prêt à m’y engager activement mais suis conscient de mes limites. Mes compétences en terme de messagerie sont limitées et je ne saurai créer une adresse mail, gérer les adhérents du collectif, exploiter les fichiers d’adresse de SOGIRE (pour autant qu’il les communique) … Ayant l’expérience d’un contentieux victorieux contre ODALYS, je suis par contre disponible pour participer activement aux discussions avec un conseil et avec P&V.
    Avant d’appeler les propriétaires à nous rejoindre, il me parait nécessaire pour être fonctionnels, de former un groupe restreint regroupant compétences et disponibilité. Voici mon adresse mail : denis.gourod@gmail.com.

    Une info : j’ai eu la surprise de recevoir de P&V une auto facturation correspondant à 100 % des loyers dus, sans mention d’une quelconque réduction liée à la pandémie. Ce document diffère de l’habituel décompte de loyer adressé chaque année un mois avant la date d’échéance.

    Cordialement à tous.

    1. Bonjour, j’ai reçu le même document, puis 2 jours après, une facture d’avoir qui annulait presque en totalité la première. Cela fait maintenant 15 jours et la différence, environ 150 € pour le deuxième trimestre 2020, n’ai toujours pas viré sur mon compte bancaire.

    2. Bonjour
      Vous avez reçu l’autofacturation à 100 % des loyers mais vous avez du recevoir ou allez recevoir une facture sous forme  » d’avoir  » pour P&V qui viendra s »imputer sur votre loyer et qui correspond au loyer non versé de la période de fermeture .

  17. Bonjour, Je suis dans le même cas avec un bail fin 30 avril 2020 et un échange non fait pendant les vacances de pâques.
    Pas de remboursement pour les frais d’échange de 150 euros, ni de report de la semaine car bail terminé et nous renouvelé.
    Je propose que nous faisons tous une courrier recommandé à PetV avec copie à Que choisir ou 50 millions de consommateurs pour une action groupée.
    Cdlt

      1. par principe, ne pas répondre, sinon vous faites leur jeu et vous affaiblissez les actions conjointes des groupements (Adagio) qui font une association pour une action juridique

    1. Bonjour,
      j’ai fais un courrier recommandé à P&V demandant le paiement des loyers concernant un appartement à Soustons et à l’Alpe d’Huez. J’ai obtenu une seule réponse concernant Soustons. La réponse est la suivante (concernant la proposition de P&V) « est la seule que nous puissions imaginer, aussi nous sommes au regret de ne pas pouvoir accéder à votre demande ». Je n’ai pas l’intention d’en rester là.
      Si une action groupée était engagée nous aurions plus de chances de succès.

          1. Je n’ai encore rien reçu pour Soustons mais pour le bien à l’Alpe d’Huez j’ai déjà reçu une facture « avoir sur loyer COVID »

    2. Bonjour,
      Le courrier à Pierre&Vacances en RAR leur intimant de payer le loyer, je l’ai déjà fait, avant même de recevoir leur proposition d’avenant. Mon courrier est resté sans réponse de leur part, et moi-même, je n’ai pas signé l’avenant.
      J’ai déjà écrit à Que Choisir, ils m’ont conseillé de prendre un avocat.

  18. Oui la covid génère un problème économique. aucune réglementation publique ‘n’a annulé les loyers dont l’exploitant reste juridiquement responsable. les premiers jugements encore rare vont tous en ce sens. Il faut donc négocier avec P&V. p&V propose un avenant léonin dont les critères d’un versement compensateur dans 2ans sont totalement improbable, sans aucun espoir pour les résidences qui fonctionnaient bien. Par ailleurs le statut LMNP impose de ne pas être intéressé à l’exploitation!
    Surtout ne signer pas cet avenant dont le seul objectif pour P&V est de vous faire renoncer à tout recours ultérieur
    Pour ceux qui cherchent à se regrouper, demander la feuille d’émargement à la dernière AG de votre résidence; SOGIRE a obligation de vous la transmettre avec nom et adresses des copropriétaires.
    Pour Adagio AIX en P, une association s’est créée pour proposer une négociation équitable à P&V.

    1. Bonjour,

      « Pour Adagio AIX en P, une association s’est créée » => Les actions doivent-elle être menées Résidence par Résidence ? Ou il est possible de se joindre à n’importe lequel de groupement

  19. Bonjour,

    Je suis propriétaire d’un appartenant à l’Hevana, avec loyer trimestriel

    Sur les périodes
    01/02/2020 – 30/04/2020, j’ai touché 47% du loyer
    01/05/2020 – 31/07/2020: 66%

    D’après le site: https://www.village-justice.com/articles/residences-tourisme-exploitees-bail-commercial-preneur-peut-pas-payer-loyer,34752.html; nous sommes en droit de percevoir la totalité des loyers.

    Je cherche à joindre d’autre personne afin de mener une action commune. acvnp a été cité (sur ce forum) mais cela semble dédié à Center Parc…
    Apparement il serait possible d’avoir la liste des propriétaires en contactant le syndic…

    Savez-vous si il y a déjà quelque chose de lancé auquel tout propriétaires n’ayant pas encore signé l’avenant pourrait s’y joindre ?

    1. Malheureusement il n’y a que quelques actions organisées pour certains sites il faudrait un regroupement de tous les propriétaires à bail avec PetV en France désireux de reagir

  20. bonjour, 

    coproprietaire residence les crozats à avoriaz,

    le loyer de mi mars à fin avril n’a pas été payé (paiement annuel avec échéance au 30 avril). 

    j’ai adressé un courrier en RAR à pierre&vacances leur demandant de payer les sommes dues, courrier resté sans réponse. 

    j’ai reçu un avenant me proposant de renoncer à 2 mois et demi de loyer, avec d’hypothétiques compensation nous amenant à 2023.., avenant que je n’ai pas signé. 

    je serais prête à m’associer à une action de groupe. existe -t-il un collectif comme celui de village nature paris? 

  21. Bonjour

    Concernant le domaine Villages Nature Paris géré par Pierre & Vacances, les copropriétaires ont reçu un avenant concernant la période COVID. Quand bien même ce dernier n’a pas été signé, le deuxième trimestre n’a pas été réglé.

    Ainsi, les copropriétaires ont fondé une association pour se regrouper et faire valoir leurs droits accessible à l’adresse http://www.acvnp.fr .

    N’hésitez pas à vous rapprocher de nous si besoin.

    1. Bonjour à tous

      propriétaire à St Raphael, Pierre et vacances ne nous a pas réglé les loyers de mars à juin, en « autofacturant » lui même un avoir sur la facture due. Je ne sais pas sur quelle fondement légal ils s’appuient si ce n’est invoquer les mesures covid 19 et
      l’indisponibilité de l’appartement à cette période (c’est totalement faux).
      Il faudrait que TOUS les propriétaires lésés engagent ensemble une action judiciaire contre ces gens malveillants
      Aucun moyen de discuter alors même que nous étions prêts à consentir un effort…

        1. Il nous faudrait une association qui fédère tous les propriétaires qui ont un bail avec Pierre et vacances c’est le seul moyen pour faire face à ce groupe qui nous traite avec mépris depuis quelques temps

      1. Bonjour,
        Propriétaire également à CAP ESTEREL, savez vous s’il existe un groupement de propriétaires prêt à aller en justice afin de récuperer nos loyers et nos charges de copropriété non payés à ce jour ?
        J’ai pris contact avec l’ASCAPE, mais pas de réponse à ce jour.

        1. Il existe un groupement de propriétaires à Cap Esterel 3C (collectif des copropriétaires de CAP Esterel )qui lance une action de groupe Cabinet Gobert de Marseille

  22. Bonjour à tous.
    Concernant le domaine de Villages Nature Paris, un avenant a été envoyé aux copropriétaires. mêmes si ces derniers ne l’ont pas accepté, le deuxième trimestre n’a pas été payé.
    Une association de copropriétaires s’est donc créée le 1er aout 2020. Les copropriétaires peuvent désormais y adhérer à partir du site http://www.acvnp.fr afin de se fédérer et d’engager une action commune.

  23. Idem pour moi mais reste à trouver l’association adéquat !
    Nous sommes propriétaires Domaine de l’Ailette si quelqu’un à des infos merci par avance
    Dominique

  24. Bonjour
    Nous sommes propriétaires d’un cottage Domaine de L’AILETTE et bien entendu P&V nous fait une proposition en prévoyant une baisse de loyer compte tenu de la fermeture pendant le confinement lié à la COVID. une fois de plus ils profitent de la situation pour ne pas respecter leurs engagements! Compte tenu de cela nous ne prévoyons pas de répondre pas à leur proposition et sommes partants pour vous rejoindre dans la procédure si non respect des engagements par rapport à l’échéance de fin septembre
    Bien à vous

  25. Propriétaire au COTEAU de la mer à TREBOUL DOUARNENEZ j’ai effectivement reçu cet avenant qui propose une éventuelle compensation, si la fréquentation augmente de 20% et qui interviendrait sur 2022 et 2023 alors que mon bail prend fin début 2022.

    Ce qui m’a le plus choqué c’est la phrase finale : en gros, si on signe l’avenant, c’est qu’on est d’accord avec le principe du non paiement des loyers par notre locataire.

    J’ai adressé un mail à P et V qui m’a répondu , que je n’avais pu lui fournir en temps que bailleur mon bien à lui louer ……. raison pour laquelle ils ne paieront pas les loyers.
    Voici leur réponse :

    Qu’en pensez vous ?

    Madame,
    Nous vous remercions, tout d’abord, pour votre retour et vous précisons que vous pourrez bénéficier de ce dispositif dans la cadre des nouvelles propositions qui vous seront adressées à la fin du bail en cours.

    Nous vous rappelons que la pandémie et les mesures gouvernementales de lutte contre sa propagation présentent un caractère d’imprévisibilité, d’irrésistibilité et d’insurmontabilité.
    Cette situation exceptionnelle s’est imposé à tous, propriétaires comme exploitants, les résidences étant devenues temporairement indisponibles à leur destination touristique.
    Du fait des mesures exceptionnelles mises en œuvre vous vous êtes trouvé, en votre qualité de bailleur, dans l’impossibilité de délivrer le bien objet du bail qui nous lie, sur lequel nous avons alors été dans l’impossibilité de réaliser un chiffre d’affaires.
    Dans ce contexte et pendant la durée de fermeture, nous avons donc été contraints d’interrompre le paiement des loyers, contrepartie de l’obligation de mise à disposition de votre bien.
    Espérant vous avoir apporté les éclaircissements attendus, nous restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire que vous pourriez souhaiter.

    Cordialement,

    Myriam FARINA
    Service Relation Client Propriétaires
    Direction de la Gestion des Patrimoines

    1. Cet argument ne tient pas car ils ont décidé de fermer les établissements alors que rien ne les y obligeait mais ils ont gardé les appartements à leur disposition

  26. Propriétaire CENTERPARC, loyers trimestriels non payés du début du confinement au 02/06 !
    je suis prêt à m’inscrire dans une association pour défendre nos droits

    1. Idem pour moi mais reste à trouver l’association adéquat !
      Nous sommes propriétaires Domaine de l’Ailette si quelqu’un à des infos merci par avance
      Dominique

  27. Avec ces procédés le groupe PetV est en train de bien entamer son capital confiance sur le long terme Qui pourra faire à nouveau confiance à un groupe qui n’arrive pas à assumer 2 mois de mauvais résultats ? On peut douter de la bonne gestion des dirigeants ou de leur honnêteté

  28. Bonjour,

    Propriétaire ADAGIO COURBEVOIE et PV BRANVILLE, les loyers pendant la durée COVID 19 sont impayés
    Je suis à la recherche d’un collectif de défense des copropriétaires car pas d’accord avec PV

    1. bonjour
      je suis moi meme propriétaire d’un F2 au parc;il est clair que j’attends 2011 pour
      sortir du bail P&V;cependant actuellement je dois prendre une décision signer
      ou pas signer cet avenant
      si ne pas signer parait évident,l’incidence fiscale n’est pas négligeable:en effet
      vous serez impose(e)sur la somme de la facturation automatique et non sur
      la somme effectivement encaisser!!!!en ce qui me concerne 2200 euros de perte
      de loyer a comparer a un gain de 1200 euros de fiscalité si j’abandonne les loyers

  29. Bonjour à tous,
    J’ai regroupé un certain nombre d’arguments « juridiques » s’opposant au non paiement de 12 semaines de loyers par P&V et demandé un devis à un 1° avocat :
    « Sous réserve que vous aviez un bail commercial dit bail type, une procédure est envisageable.
    Les honoraires du Cabinet sont de :
    – 190 euros HT de frais d’ouverture du dossier et de pré-contentieux (déductible fiscalement si vous êtes en LMNP au réel, TVA récupérable si vous êtes assujetti)
    – les honoraires forfaitaires pour un procès (1ere instance, hors frais – huissiers par exemple-) sont de 990 euros HT MAIS il y a un prix dégressif par copropriété : chaque nouveau dossier diminue de 100 euros HT le prix de tous les autres dossiers (si deux dossiers, 890 euros HT pour tout le monde, 3 dossiers, 790 euros HT pour tout le monde…) avec un prix minimal de 290 euros HT
    – dans tous les cas, le cabinet conserve 10% HT des sommes obtenues comme honoraires de succès
    – dans tous les cas en cas de contentieux, le cabinet demande l’application de l’article 700 du Code de Procédure Civile, c’est à dire que le cabinet demande au juge que vos frais d’avocat soient remboursés par la partie adverse. »

    Nous devrons attendre la prochaine échéance de bail et le non paiement effectif de loyers, pour initier une procédure (mise en demeure …). Ayant l’expérience d’un contentieux gagnant contre ODALYS, je suis prêt à m’investir au sein d’un collectif, mais pas tout seul et j’ai besoin d’aide pour créer une adresse internet de regroupement et rechercher des propriétaires intéressés.

    Cordialement

    1. Bonjour,

      Les frais de 990 euros HT et prix dégressif par copropriété ou par propriétaire?
      Faut-il faire une action avec tous les propriétaires de la résidence? Comment obtenir les coordonnées et l’assentiment de tous les propriétaires ?
      Ou alors pouvons-nous nous regrouper entre propriétaires de différentes résidences ce qui serait plus simple.
      Pour ma part mes loyers sont indexés sur l’indice INSEE (baux normaux) et non sur l’indice du cout de la construction (baux commerciaux). Donc je trouve un peu fort la suppression des loyers au titre d’un bail commercial!!!!

      Par ailleurs pour les propriétaires qui sont dans leur 1er bail , la proposition de P et V de prolonger d’un an leur assure certes une perte de loyer due au COVID mais également un an sans baisse de loyers, travaux ou de nouvelles répartitions des charges…..ce qu’on va perdre d’un coté….et vice versa…..

      1. Pour obtenir les coordonnées de l’ensemble des copropriétaires de votre résidence, il faut demander au syndic une copie de la feuille de présence de la dernière assemblée. Elle contient les noms et adresses de chaque copropriétaire. Après il faut rechercher les numéros de téléphone sur les pages blanches/jaunes. C’est assez laborieux mais cela se fait.

    2. bonjour
      j’ai essayé de contacter les propriétaires de la résidence Massy .
      jusqu’à ce jour je n’ai pu contacter que 30 personnes à partir uniquement du nom et du département et j’ai laissé un message pour leur demander d’adhérer à une action commune, mais à ce jour je n’ai aucun retour
      je suis favorable à vous assister dans cette démarche je vous laisse mes coordonnées:
      G.Casini- 06 19 12 28 85

    3. Bonjour,
      je suis propriétaire d’un logement PV dans la résidence « Le Tourisme » à Dives-sur-Mer. Je suis prêt à rejoindre votre collectif au nom de notre résidence. Sur notre résidence, le montant des impayés correspond à 2 mois 1/2 de loyers. En revanche, je constate des réponses différentes selon la position des bailleurs (étalement de la « perte » pour certains, rien pour les autres). Le groupe PVCP a refusé une médiation amiable. Je pense donc que seule une action « collective » permettra de les obliger à changer de position.
      Cordialement,
      Ronald Singh

  30. Bonjour, je suis propriétaire à Belledune , Fort Mahon dans les hauts de France et j’ai effectivement reçu cet avenant en double exemplaire à signer pour renoncer à la perception des loyers pour la période de confinement. Ça ne me choque pas , si on était propriétaire gestionnaire d’un appartement de tourisme, nous n’aurions pas loue pendant cette période non plus,je vais dons accepter de signer cet avenant .

    1. Bonjour
      Votre raisonnement est intéressant mais si vous aviez loué en direct, votre manque a gagner n’aurait pas été au prorata temporis. Les loyers de la période de confinement n’ont rien à voir avec les loyers d’été.

  31. Nous avons donné à bail un appartement à Pierre & Vacances dans une résidence Adagio. Invoquant la crise sanitaire, P&V a suspendu le paiement des loyers pour les 11 semaines de fermeture entre le 14 mars et le 1er juin.
    En date du 10 juillet nous recevons un courrier P&V sous forme de « deal », je résume :

    1/ Vous acceptez cette perte purement et simplement

    2/ Et P&V vous sert une participation à la croissance hypothétique sur les exercices 21/22 et 22/23…..

    Suivi d’un avenant où bien sûr notre signature vaut acceptation de l’extinction des loyers pendant cette période et renonciation à tout recours …..

    Sommes prêts à nous associer à tout collectif ou association pour faire valoir notre droit à percevoir ces loyers.

  32. Je suis propriétaire à la résidence de pont royal. Je perçois un loyer à l’année versé en novembre. L’avenant que P&V me propose est de perdre 2 mois et demi de loyers sur 2020 et de compenser par une possible hausse des loyers sur 2021 et 2022. A condition que ces 2 périodes génèrent un chiffre d’affaires en augmentation par rapport à la période de 2019.
    Pour information, P&V me dois une TVA sur mes loyers 2020 que je n’ai pas perçu, ainsi que la taxe d’ordures ménagères. Malgré de nombreux appels, j’attends toujours ces versements. Pour ma part, j’ai décidé de ne plus payé aucune facture à la sogire.

  33. Propriétaire à la résidence Adagio de Montrouge, je suis comme vous à la recherche d’un collectif de propriétaires permettant de mutualiser le recours à un avocat.
    P&V a une position juridique difficilement tenable mais il leur suffira de ne payer que 46 semaines de loyers, nous imposant un contentieux d’un coût disproportionné individuellement.
    Leur 1° argument était une fermeture administrative (cas de force majeure) mais les hôtels et hébergements équivalents n’étaient pas astreint à fermeture … (Ref. à votre disposition)
    Ils argument désormais une situation exceptionnelle de cas de force majeure nous empêchant de mettre notre bien à leur disposition ! Ils avaient la liberté de garder les résidences ouvertes.
    Nous pourrions contacter M° Daubié qui dès avril rédigeait un interessant article sur le sujet (https://www.village-justice.com/articles/residences-tourisme-exploitees-bail-commercial-preneur-peut-pas-payer-loyer,34752.html).
    L’union fait la force.
    A bientôt

  34. Même proposition d’avenant avec une hypothétique compensation sur une période qui dépasse la date de fin de bail. Refus de ma part car l’annulation des loyers est inégalitaire au regard de l’équilibre à respecter entre les deux parties. J’attends le versement du loyer annuel prévu en octobre. A suivre.

    1. Bonjour Painsolle, Oui, je suis comme vous, j’attendrai le versement des loyers en Octobre. Suivant le montant versé, je verrai à rejoindre un collectif.

  35. Bonjour,
    Proprietaire à la résidence Monte Cristo de Beausoleil
    j’ai reçu l’avenant pour ne pas être payé pour la periode de confinement
    recevoir une compensation j jusque dans les 3 mois suivant le 30/09/2023 !!
    Je suis payé une fois par an.

    Très très motivé pour engager une procedure groupée et surtout résilier le bail pour récupérer l’appartement car si la compensation que je devrait équivaut à un an de loyer ça me va.

  36. Bonjour,

    je suis proprietaire aux terrasses d’helios à Flaine et j’ai téléphoné au service loyer de P et V suite à cette proposition d’avenant et j’ai appris que les proprietaires des terrasses d’eos à Flaine et ceux d’une résidence à Méribel ne sontpas concernés par cet avenant et vont toucher leurs loyers !!!!
    Pourquoi eux et pas nous mystère……..Est-ce une question de date de fin de bail ?

  37. Bonjour
    Effectivement P et V propose un avenant par lequel on renonce à nos loyers pendant la periode de fermeture et en compensation P et V prolonge le bail un an de plus. je ne sais pas quoi faire car si je ne signe pas cet avenant comment me faire payer ?
    Normalement P et V n’étant pas une micro entreprise doit payer ses loyers mais comment les faire plier ?
    Si on intente une action en justice ça va prendre des mois et nous couter peut ¨tre plus que 3 mois de loyer
    Quelqu’un a-t-il une idée?

    1. Bonjour,

      Céder c’est ce qu’ils attendent.
      Je serais partisan d’informer « Que choisir  » de ce procédé, car cette association a réussi à plusieurs reprise contre des groupes importants.
      Pour ma part je les informes.

    2. Il ne faut surtout rien signer qui puisse créer un précédent lorsque la tempête covid sera passée il faudra bien qu’ils payent leur dette

  38. Nous avons reçu une proposition amiable, avec une pseudo participation sur les bénéfices à venir, pour compenser le non versement des loyers…
    Nous avons refusé, et fait une autre proposition qui a été refusée par PV.
    J’attend un recours collectif pour contester.

    1. Bonjour
      Étant copropriétaire d’un appart hôtel à Malakoff j’ai également reçu cet avenant à signer.. ou pas
      Y a t’il à votre connaissance une association de défense des copropriétaires afin de nous conseiller et défendre nos intérêts
      Merci bcp

  39. Propriétaire dans la résidence de Courseulles sur mer (14) nous avons la même proposition d’avenant qui me semble anormal.
    Décision unilatérale et sans aucune concertation. La proposition de prolongement de bail de un an me semble aussi une belle « surprise » pour compenser la perte de trois mois de loyers.
    Nous sommes en relation de propriétaires pour convenir d’une réponse.
    Cordialement

    1. Bonjour à tous,
      J’ai regroupé un certain nombre d’arguments « juridiques » s’opposant au non paiement de 12 semaines de loyers par P&V et demandé un devis à un 1° avocat :
      « Sous réserve que vous aviez un bail commercial dit bail type, une procédure est envisageable.
      Les honoraires du Cabinet sont de :
      – 190 euros HT de frais d’ouverture du dossier et de pré-contentieux (déductible fiscalement si vous êtes en LMNP au réel, TVA récupérable si vous êtes assujetti)
      – les honoraires forfaitaires pour un procès (1ere instance, hors frais – huissiers par exemple-) sont de 990 euros HT MAIS il y a un prix dégressif par copropriété : chaque nouveau dossier diminue de 100 euros HT le prix de tous les autres dossiers (si deux dossiers, 890 euros HT pour tout le monde, 3 dossiers, 790 euros HT pour tout le monde…) avec un prix minimal de 290 euros HT
      – dans tous les cas, le cabinet conserve 10% HT des sommes obtenues comme honoraires de succès
      – dans tous les cas en cas de contentieux, le cabinet demande l’application de l’article 700 du Code de Procédure Civile, c’est à dire que le cabinet demande au juge que vos frais d’avocat soient remboursés par la partie adverse. »

      Nous devrons attendre la prochaine échéance de bail et le non paiement effectif de loyers, pour initier une procédure (mise en demeure …). Ayant l’expérience d’un contentieux gagnant contre ODALYS, je suis prêt à m’investir au sein d’un collectif, mais pas tout seul et j’ai besoin d’aide pour créer une adresse internet de regroupement et rechercher des propriétaires intéressés.

      Cordialement

      1. Bonsoir,
        Je propriétaire d’un appartement dans la résidence Adagio CAEN, exploité
        par P&V aux termes d’un bail de 2010.
        Je n’ai pas été payé de mes loyers du 21/03/2020 au 01/06/2020.
        Je souhaiterai rejoindre une procédure collective, mais ne pourrai m’engager qu’une fois que je connaîtrais le nombre d’intervenants, et donc, le coût de la démarche contentieuse.
        Merci de m’informer des démarches à suivre.
        Cordialement.

  40. Bonjour
    Je n’ai reçu aucune information officielle du groupe P&V pour mon appartement dans la résidence Adagio de Lille mais n’ayant pas reçu le paiement de mes loyers je les ai contacté par téléphone. C’est comme ça que j’ai appris que ce groupe avait décidé unilatéralement de ne pas payer les loyers du 21 mars au 1° juin malgré leur engagement contractuel.
    Je suis maintenant à la recherche d’un collectif pour me retourner contre ce groupe

  41. Bonjour,
    je suis dans la même démarche car contractuellement ils doivent servir les loyers sans évoquer de causes extérieures à l’activité de professionnel du tourisme.

    Ils comptent ur la division pour se soustraient à leurs engagements.
    Je ne signerai pas cette proposition d’arrangement amiable qui caractérises ce groupe qui use de tous les stratagèmes pour ne pas respecter leurs obligations

    1. Il ne faut surtout rien signer qui puisse créer un précédent lorsque la tempête covid sera passée il faudra bien qu’ils payent leur dette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *